Histoire

Le Moulin de la Font se trouvait sur les terres de la Baronnie de la Trémoïlle, qui occupait l’un des premiers rangs des grandes familles de France et dont l’origine remonte au Haut Moyen-Âge.

Moulin banal jusque la Révolution française de 1789, on le découvre cité  pour la première fois dans plusieurs écrits du 17e siècle, placés dans le Chartrier de Thouars qui regroupe les archives de la Maison de La Trémoïlle. Il traversa ce siècle et les suivants sous différentes appellations, notamment sous celui de Moulin de la Trémoïlle (« Mn de la Tremoïlle ») ainsi porté sur la carte de Cassini de 1765. 

Infographie 1 Le Moulin de la FontIl connaît un tournant important de son histoire à l’époque révolutionnaire puisqu’il est saisi à la famille de La Trémoïlle comme bien national et vendu aux enchères publiques par acte du 6 floréal de l’An VI (26 avril 1798) où il figure sous le nom de « Moulin dit de la Fond ».

Moulin à grains à cette époque, il profitera au cours du 19e siècle de transformations visant à l’amélioration de sa productivité. Il sera le résultat d’une constante évolution. De moulin à grains traditionnel, il deviendra en 1894 une entreprise de blanchissage, repassage et confection pour terminer son activité en minoterie au 20e siècle. A compter de 1970, il devient un lieu d’habitation et, à partir de 2009, un lieu culturel, avec ses expositions, conférences et visités guidées.

 

Pour plus d’informations sur l’histoire et le fonctionnement du Moulin de la Font, vous pouvez vous procurer le livre écrit par les propriétaires du moulin, Daniel et Martine Rocchi, au prix  de 15 € (18 € frais de port inclus), en les contactant sur moulindelafont@gmail.com ou au 06 81 16 96 95 .

Eté 2017 : le Moulin de la Font ouvre à nouveau ses portes au public pour des manifestations que vous pourrez découvrir en cliquant sur "Manifestations, Programme été 2017". Nous vous attendons !

couverture du livre le moulin de la font la trimouille